.................Nanou et les loulous, assistante maternelle sur Nîmes................

.................Nanou et les loulous, assistante maternelle sur Nîmes................

Mon projet d'acceuil


Projet professionnel d'accueil

 

 

 

 

 

Ce projet d’accueil vient en complément du contrat de travail. Il m’est personnel. Il a pour objectif de me permettre de résumer mes réflexions autour de l’accueil d’un enfant et de faire des propositions concrètes aux parents qui recherchent un mode de garde. Il est basé sur mon expérience et ma formation.

 

 

 

 

 

SOMMAIRE

 

 

 

  • Les relations parents/assistante maternelle

 

La première rencontre-Le temps d'adaptation-Les transmissions

 

 

  • L'aménagement de l'espace de vie
  • Le jeu et les activités
  • Le repas, l'alimentation
  • Le sommeil
  • La propreté
  • La prévention, l'éducation
  • La relation et l'affectivité
  • Canevas des activités d'une journée
  • Le respect entre parents employeurs et l'assistante maternelle
  • Conclusion

 

 

 

 1. LES RELATIONS PARENTS / ASSISTANTE MATERNELLE

 

 

 

Se mettre d’accord pour que l’enfant se développe harmonieusement

 

Établir une relation de confiance basé sur des échanges réguliers est indispensable car elle permet de mieux connaître l’enfant.

 

Les parents peuvent ainsi informer l’assistante maternelle des rythmes de vie, des habitudes, des rites, des goûts, des difficultés d’ordre divers que rencontre leur enfants.

 

L’assistante maternelle, en retour, peut faire part de ses observations sur l’évolution de l’enfant, de ses progrès ou de ses difficultés et prendre en compte les attentes spécifiques des parents.

 

   Ainsi des attitudes éducatives propices au développement de l’enfant peuvent être trouvé et parents et assistante maternelle maintiennent une certaine corrélation dans leur manière d’agir vis-à-vis de l’enfant.

 

 

 

La première rencontre

 

 

 

   Lors de notre première rencontre vous pourrez découvrir où votre enfant évoluera lorsque vous me le confierez, la maison, le jardin, la famille et les animaux qu’il côtoiera.

 

Nous pourrons ainsi faire connaissance et cela me permettra d’avoir une première approche des besoins spécifique de votre enfant.

 

Cette première rencontre à pour but :

 

Pour moi, de m’informer sur les rythmes et les besoins de votre enfant, de connaître votre position dans l’éducation votre enfant, de connaître vos demandes dans les modalités d’accueil.

 

Pour vous, parents, de vous informer sur les modalités d’accueil, d’aborder mon positionnement professionnel.

 

   Cependant, lors de cette rencontre certains points, certaines questions, seront probablement oubliés. C’est pour cela que le dialogue doit rester ouvert, et que parents et assistante maternelle ne doivent pas hésiter à poser une question lorsque celle-ci se présente.

 

 

 

Le temps d’adaptation

 

 

 

   Chaque enfants est unique, possède sa propre personnalité et sa propre sensibilité. C’est pourquoi l’adaptation se doit d’être progressif et adapté à chacun.

 

Dans un premier temps, vous viendrez avec votre enfants passez un moment à la maison. C’est un temps de découverte et de mise en confiance. Vous et votre enfant pourrez, ainsi, découvrir les lieux et créer un premier contact avec moi.

 

Ensuite l’accueil se fera sans votre présence. Il s’agit de temps court qui permettront à votre enfant de s’approprier les lieux et de se familiariser avec moi.

 

Ce temps d’accueil s’allongera progressivement afin que je puisse mettre en place une « activité » simple et adapté à l’âge de votre enfant. Le but est de créer un liens à travers l’échange : une découverte de l’un l’autre.

 

Une fois cette étape passé, il sera possible d’envisager un temps d’accueil incluant un repas.

 

Puis un temps incluant un moment de repos afin que votre enfants se familiarise avec son lit et la chambre.

 

Progressivement nous passerons d’un temps d’accueil de 1 heure à une demis journée pour arriver progressivement à une journée complète.

 

   L’évolution se fera en fonction des réactions de votre enfant et sera donc différent d’un enfant à l’autre.

 

   Il est important de noter qu’entre 8 mois et 12 mois les enfants souffrent de ce qu’on appelle communément l’ « angoisse des 8 mois ». Cela signifie que l’enfants se rend alors compte que lui et sa mère sont deux êtres distinct et que cette dernière peut se séparer de lui. Il entre alors dans une angoisse où il se demande si elle reviendra. Dès lors la séparation est plus difficile, il devient encore plus nécessaire de le rassurer et de prendre son temps en matière d’adaptation..

 

 

 

Les transmissions

 

 

 

   La communication entre parents et assistante maternelle est primordiale.

 

   Le matin, vous pourrez me transmettre si la soirée, la nuit ou le week-end se sont bien passé, si un soucis ou un événement particulier s’est produit.

 

   De même, le soir, je vous transmettre rai si la journée s’est bien passée et les événements particuliers.

 

   Pour soutenir cet échange, un cahier de liaison sera mis en place. Il aura plusieurs fonctions et sera à double sens. Dans ce cahier vous pourrez découvrir le déroulement de la journée, les activités, le menu, le temps de sieste, mais également les remarques éventuelles que votre enfant n’aurait pas à entendre.

 

   Au fur et à mesure du temps je ferais participer votre enfant à l’écriture de ce cahier afin de faire travailler sa mémoire et à l’inciter à raconter ce qu’il à fait.

 

 

 

 

 

2. L’AMÉNAGEMENT DE L’ESPACE DE VIE

 

 

 

Le lieu d’accueil de l’enfant doit être sécurisant et chaleureux.

 

 

 

   Sécurisant : c’est d’abord prévenir les accidents, c’est ensuite faire en sorte que votre enfant ne soit pas « insécurisé », qu’il se sente bien et qu’il puisse évoluer aisément.

 

   Chaleureux : c’est proposer un espace convivial, dans lequel votre enfant peut retrouver des objets familiers, ses jouets, un ensemble de matériel à sa portée et à sa disposition.

 

   Votre enfant aura accès librement à la maison sauf : aux chambres de mes enfants et à la cuisine où son accès sera limité et sous contrôle. La maison est aménagée afin d’éviter les accidents (objets tranchants, produits dangereux, etc.…) Le jardin auquel votre enfants aura accès est conçut pour le jeux et pour l’éveil des enfants avec notamment une balançoire, une cabane, plusieurs toboggans, un potager et des fleurs.

 

   Outre un certain nombre d’éléments matériel de sécurité, la mise en place de rituels et de règles permettra à votre enfants de se sentir en toute sécurité.

 

 

 

   De plus, la maison est organisé de manière à ce que chacun trouve sa place en toute sérénité. Ainsi le salon sera prioritairement réservé aux bébés (parc, hamac, tapis d’éveil…), les plus grands bénéficient de la salle de jeux qui s’étend jusqu’au couloir et les activités manuelle se feront dans la salle à manger.

 

 

 

 

 

3. LE JEU ET LES ACTIVITÉS

 

 

 

Le jeu permet d’accéder au "Je"

 

 

 

   Un certain nombre de jeux et de jouets sont à la disposition de votre enfant pour favoriser son développement tant sur le plan moteur que psychologique.

 

   Il pourra s’exercer à divers jeux avec moi afin de développer le respect des règles et faire appel à ses facultés intellectuelles (apprendre en s’amusant).

 

   Son imagination et son goût pour les livres seront stimulés, il pourra accéder librement à la bibliothèque de la maison, nous lirons des histoires et iront emprunter des livres à la médiathèque, nous participerons également aux ateliers contes proposé à la bibliothèque.

 

   Je proposerais, plusieurs fois par semaine des activités manuelles adapté à l’âge et aux capacités de votre enfant.

 

   Nous sortirons un maximum (tant que le temps le permettra) afin de découvrir la nature mais aussi la ville.

 

   Enfin, la socialisation de l’enfant étant très importante, votre enfant sera en contact régulier avec d’autres enfants (du même âge, plus jeunes ou plus âgés). Il pourra côtoyer ces enfants à l’école, lors de rencontre avec d’autres assistantes .

 

   Cette liste de jeux et d’activités est non exhaustive. Elle peut évaluer en fonction des besoins et des capacités de votre enfant.

 

 

 

 

 

4. LE REPAS, L’ALIMENTATION

 

 

 

Manger pour grandir, découvrir et se faire plaisir.

 

 

 

   L’alimentation se doit d’être adapté à l’âge de l’enfant. Le repas est un temps de partage.

 

Le repas que je propose est composé d’une entrée, un plat, un fromage et un dessert. Il est le même pour tout le monde afin d’éviter les discordes et pour que les enfants soient incités à gouter à tout.

 

Bien sur les besoins des enfants évoluant avec l’âge, les proportions et la présentation seront adapté.

 

   J’essaierais de stimuler également son appétit en le faisant participer à la préparation de certaines recettes. De plus, nous varierons les formes et les présentations afin que manger reste un plaisir.

 

 

 

   L’installation à table se fera en fonction de l’âge de votre enfant qui passera ainsi progressivement du transat à la chaise haute pour finalement être à table sur un rehausseur de chaise. La mise en place de la table est une activité où chacun participe selon ses capacités ainsi qu’au moment de débarrasser. Ceci rend les enfants pleinement acteur de leur repas et les stimule.

 

 

 

   En tant que parents il vous appartient de choisir si vous préférez apporter vous-même les repas de votre enfant ou si vous souhaitez que votre enfant mange le même repas que les autres, soit un repas préparé par mes soins! Ce choix n’est pas figé et peut être réévalué à tout moment.

 

 

 

   Les plus petits nécessitant une attention particulière au moment des repas je mettrais en place deux services (le premier pour les plus petits et le deuxième pour les plus grands). Les bébés, quand à eux bénéficieront d’un moment privilégié lors du biberons ou le contact physique et visuel est primordial.

 

   Pour clore ce paragraphe, je tiens à préciser que votre enfant bénéficiera d’un temps de digestion au calme afin de terminer le repas dans de bonnes conditions.

 

 

 

5. LE SOMMEIL

 

 

 

Dormir ce n’est pas de tout repos!

 

 

 

   L’enfant grandit en dormant. Il a besoin d’être sécurisé pour s’endormir et se reposer.

 

   Ramener le calme est essentiel avant la sieste. Afin d’y parvenir des rituels rassurant seront mis en place. Nous baisserons le ton de nos voix, votre enfant aura son propre lit dans lequel il pourra retrouver son doudou et un univers familier.

 

   La chambre sera dans la pénombre mais pas dans le noir total afin que votre enfant différencie bien le jour et la nuit.

 

   En tant que professionnelle, je me doit de prévenir le moindre risque d’accident c’est pourquoi votre enfant dormira dans un lit de bébé (risque de chute) et dans une turbulette (risque d’étouffement). Un système d’écoute-bébé est installé dans la chambre afin que je puisse surveiller le temps de repos sans perturber le sommeil de votre enfant.

 

   Après avoir bien expliqué à votre enfant que c’est l’heure pour lui de se reposer et où je me trouverais pendant se temps, je le laisserais s’endormir seul, accompagné par une berceuse.

 

 

 

 

 

6. LA PROPRETÉ

 

 

 

   L’apprentissage de la propreté intervient entre 24 et 36 mois car c’est à cette âge que l’enfant acquiert la maturité physique et psychologique de commander ses sphincters. Ce processus d’apprentissage prend entre 3 et 6 mois.

 

   Lorsque votre enfant manifestera un intérêt pour cet apprentissage, je lui proposerais d’aller sur le pot de manière régulière et progressive. Il sera inciter à aller au pot et à exprimer ses envies. Le renforcement positif demeurant la technique la plus efficace, je le féliciterais à chaque « réussite ».

 

   La coopération entre vous et moi lors de cet apprentissage est importante afin de maintenir une continuité et d’en assurer le succès. C’est pourquoi nous devrons en discuter avant de commencer et garder un mode d’apprentissage similaire.

 

 

 

 

 

7. LA PRÉVENTION, L’ÉDUCATION

 

 

 

   Votre enfant évolue dans un milieu sécurisé où aucun objet ou produit dangereux n’est à sa portée.

 

   Par ailleurs, un certain nombre de règles de vie sont en place par rapport à la maison, à l’extérieur, aux animaux, etc. … Afin que ces règles soient respectées et bénéfiques, chacune sera expliquée et, en cas de non respect, sera sanctionnée. De même, une éventuelle punition (mise à l’écart pendant un moment) sera expliquée et votre enfant aura été prévenu en amont.

 

   La politesse reste une règle importante à la maison, ainsi que le respect, par rapport aux autres personnes (enfants comme adultes), aux animaux, au matériel.

 

   Lors de nos déplacements votre enfants devra se plier aux règles élémentaires de sécurité.

 

   L’enfant apprenant beaucoup par l’imitation il est évident que je me plie au même règles pour qu’il puisse les intégrer plus facilement.

 

 

 

   Pour favoriser l’accès à l’autonomie je guiderais votre enfant dans l’accomplissement de tâches quotidiennes (rangement, déplacement, repas, habillage, déshabillage, etc. …)

 

   Expliquer, essayer et réessayer, encourager et valoriser les progrès me semble le meilleur moyen pour aider un enfant à grandir.

 

 

 

 

 

8. LA RELATION ET L’AFFECTIVITÉ

 

 

 

   Moi et toute la famille réservons un accueil chaleureux à votre enfant. Au fil du temps nous nous appliquerons à créer un lien affectif (cependant ce lien ne sera en rien comparable à l’amour que votre enfant à pour vous, ses parents).

 

   Durant tout le temps de l’accueil, votre enfant sera intégré à la famille et participera (selon son âge et ses possibilités) aux activités de la maison.

 

   Bisous et câlins lui seront accordé autant qu’il le souhaitera et qu’il en aura besoin. Malgré ça, la politesse est obligatoire mais pas les bisous! Ainsi je ne forcerais jamais un enfant à faire un bisous « pour dire bonjour » s’il n’en a pas envie.

 

   Cependant, votre enfant n’est pas mon fils, ou ma fille, et une certaine distance professionnelle me semble nécessaire pour le bien-être de chacun.

 

   De même, afin de préserver l’intimité de mes enfants, le votre ne pourra accéder à leur chambre que sur leur invitation.

 

 

 

 

 

9. LE CANEVAS DES ACTIVITÉS D’UNE JOURNÉE

 

 

 

Arrivé, reprise des marques

 

La promenade du matin lorsque le temps nous le permet

 

Selon l’âge : un temps de sieste ou une activité dirigée (activité manuelle, terrasse, jeux, motricité, etc. …)

 

Jeux libres

 

Préparation du repas

 

Temps calme

 

Repas en famille

 

Temps de digestion

 

Sieste

 

Gouter

 

Seconde promenade (via le trajet d’école)

 

Jeux libres ou dirigés selon les besoins et envies de votre enfant

 

Préparation au départ

 

 

 

   Ceci est un canevas type susceptible d’être modifié en fonction des conditions météorologique, de grandes sorties ou activités extérieures, mais aussi en fonction des horaires d’accueil de votre enfant et de ses besoins.

 

 

 

 


 

10 LE RESPECT ENTRE PARENTS EMPLOYEURS ET L'ASSISTANTE MATERNELLE.

 

 

 

Il est important de faire la différence et de respecter l’espace privé de l’assistante maternelle et de sa famille (charte de la bonne relation entre parents et assistante maternelle).

 

Les parents ne doivent pas se rendre dans les pièces privées de la maison (cuisine, chambres, salle de bain, toilette …), sauf au moment de la visite.

 

Il est impératif de respecter les thermes du contrat ou il est noté les horaires d'arrivées et de départs ainsi que le mode et la date du paiement du salaire.

 

 

 

 

 

11. CONCLUSION

 

 

 

   J’espère avoir répondu à vos attentes à travers ce projet professionnel. Si malgré toute mon attention, certains points ne vous conviennent pas ou si des questions persistent, n’hésitez pas à m’en parler afin que nous puissions réajuster cela.

 

   Mon objectif est le bien-être de votre enfant et c’est dans ce sens que je construit son accueil, avec votre aide et votre accord.

 

 

 

 c64edecb.gif

 


24/01/2014
2 Poster un commentaire

Ces blogs de Famille & enfants pourraient vous intéresser